Achat de voiture d’occasion à l’étranger : ce qu’il faut savoir

Achat de voiture d’occasion à l’étranger : ce qu’il faut savoir

Faire l’acquisition de sa voiture en Belgique est plus facile sur le plan administratif. Cette option vous évitera les longs trajets pour acheter la voiture de vos rêves. Cependant, dans certains cas, des achats en dehors du territoire s’avèrent plus avantageux. Cette seconde option est de plus en plus prisée au sein du Royaume.

Faire l’acquisition de sa voiture en Belgique est plus facile sur le plan administratif. Cette option vous évitera les longs trajets pour acheter la voiture de vos rêves. Cependant, dans certains cas, des achats en dehors du territoire s’avèrent plus avantageux. Cette seconde option est de plus en plus prisée au sein du Royaume.

Quelques étapes à suivre avant de se déplacer en dehors de la Belgique

Avant de vous déplacer pour acheter votre voiture à l’étranger, exigez du vendeur des photos supplémentaires, des copies des documents de bord et éventuellement un carnet d’entretien. Réclamez, en outre, une vidéo de la voiture quand elle est en marche. Par ailleurs, il est recommandé de faire un comparatif des frais de déplacement et des gains potentiels.

Une fois sur place, consacrez deux fois plus de temps qu’en Belgique pour examiner la voiture. En effet, faire des voyages revient très cher, il faut donc être sûr de son choix pour éviter de se déplacer pour rien.

Démarches administratives pour acquérir une voiture d’occasion à l’étranger

Si vous envisagez d’acheter une voiture dans un pays de l’UE, vous n’avez à effectuer aucune démarche d’import. En effet, les dernières législations de l’Union européens ont incommodé la migration des voitures d’un pays à l’autre. Toutefois, les formalités administratives changent suivant le type de véhicule acheté : neuf ou d’occasion.

En ce qui concerne l’achat de voiture d’occasion, les formalités d’acquisition seront différentes selon que le vendeur est un particulier ou un professionnel. Si vous achetez une voiture auprès d’un particulier, l’acheteur ne sera pas en charge de la TVA. Par contre, vous devez vous acquitter de la TVA dans le cas d’un achat chez un professionnel.

Comment faire parvenir la voiture en Belgique ?

Théoriquement, les documents commerciaux comme la facture d’achat et la carte grise du véhicule suffisent pour faire venir une voiture étrangère en Belgique. Toutefois, il est préférable de conserver tous les documents tels que le certificat de non-gage, contrôle technique, assurance lors de votre retour dans le pays avec la voiture. Ceci afin que l’agent en douane autorise facilement votre voiture d’occasion à circuler dans le pays.

Une fois votre voiture déclarée à juste titre, la douane adjoint une vignette 705 sur le formulaire rose appelé “demande d'immatriculation d'un véhicule ». Ensuite, vous devez procéder à une demande d'immatriculation auprès de la préfecture ou de la sous-préfecture de votre domicile dans un délai d’un mois après l’acquisition.

Quelle formalité devrez-vous effectuer dans le cas d’une acquisition hors de l’Union Européenne ?

Si vous souhaitez acquérir une voiture en dehors de l’Union Européenne, il faut effectuer une déclaration auprès du premier bureau de douane que vous trouverez en accédant dans l’Union Européenne, en Belgique ou dans un autre pays membre de l’UE. Qu’il s’agisse d’une voiture neuve ou d’occasion, vous devrez vous acquitter des droits d’importation et de la TVA belge de 21%. Enfin, l’étape finale après le dédouanement est le passage au contrôle technique, ceci pour voir si votre futur véhicule répond aux critères européens.