Location à longue durée, véhicule professionnel, Voiture privée : les avantages pour les entreprises

Location à longue durée, véhicule professionnel, Voiture privée : les avantages pour les entreprises

Le choix d’un véhicule d’entreprise dépend de plusieurs facteurs. Le critère économique en est le plus important. Véhicule privé, professionnel, location à longue durée ; quelle est l’option la plus avantageuse ? Éléments de réponse dans cet article.  

Le choix d’un véhicule d’entreprise dépend de plusieurs facteurs. Le critère économique en est le plus important. Véhicule privé, professionnel, location à longue durée ; quelle est l’option la plus avantageuse ? Éléments de réponse dans cet article.

 

Les véhicules professionnels

Les véhicules professionnels deviennent très intéressants quand le kilométrage annuel effectué dépasse les 10.000 km. Leur mise à disposition à un dirigeant ou un salarié entraîne également la constatation d’un avantage en nature considérable. Ceci s’élève à 12% du coût d’acquisition TTC de la voiture si celle-ci a moins de 5 ans, et 9% si elle en a plus. L’entreprise pourra donc revoir la structure de salaire du salarié concerné. Les véhicules professionnels sont aussi plus avantageux s’ils coûtent moins de 18.300 euros.

Au-delà de cette somme, les types non polluants cessent de bénéficier d’un amortissement déductible. Notez que la taxe de la voiture qui varie sur son taux d’émission polluant est à la charge de l’utilisateur. Ce qui permet à l’entreprise d’économiser davantage. De plus, si la situation financière de la société ne rend pas possible l’acquisition, le dirigeant peut contracter un crédit immobilier personnel et faire l’achat. Il peut par la suite déduire les frais de location mensuels au résultat de son organisation. Ainsi, cette dernière évite le paiement des taxes sur l’acquisition.

 

Les véhicules privés à usage professionnel

Les véhicules privés des salariés peuvent être utilisés pour des raisons professionnelles. Cette option libérera l’entreprise de toute charge de location et du coût d’acquisition. Cependant, celle-ci doit rembourser les frais de déplacement lié à l’usage de la voiture (hormis les trajets effectués pour aller et revenir du travail). Le versement au propriétaire se fera sous forme d’indemnité kilométrique selon le taux fixé par la société.

Cette alternative est avantageuse pour les structures dont le kilométrage effectué par le salarié ne dépasse pas les 10.000 Kilomètres par an. Notez que l’utilisation à titre professionnel des véhicules utilitaires et des camionnettes privées est régie par de règles particulières. De même, la comparaison ne s’applique pas aux professions pour lesquelles la voiture est utilisée exclusivement au transport de personne (chauffeur taxi, opérateur funéraire, ambulancier, auto-école).

 

La location à longue durée

L’utilisation des véhicules de location à longue durée séduit de plus en plus les entreprises. L’offre proposée par les concessionnaires dans ce domaine permet à ces dernières de maîtriser leur dépense de déplacement. Celles-ci auront à leur service un véhicule clé en main : assuré, livré avec une carte carburant et qui bénéficie d’un entretien régulier.

Ces véhicules sont soumis à la même règle de déductibilité que ceux achetés. En effet, ils bénéficient d’un amortissement déductible tant que le prix d’achat n’excède pas 18 300 €. En revanche, les TVA sur les loyers ne sont pas déductibles. L’entrepreneur qui l’utilise sera alors redevable de la taxe sur le véhicule. L’usage de tel moyen de déplacement entraîne un avantage en nature annuel égal à 40% du montant annuel TTC de la charge qu’elle engendre (location + assurance + entretien). Les critères financiers comme la charge de location et d’entretien restent donc les critères de choix déterminants pour la location à longue durée.