Quel kilométrage pour une voiture deuxième main ?

Quel kilométrage pour une voiture deuxième main ?

Pour faire une bonne affaire lors de l’achat d’une voiture d’occasion, il faut tenir compte de certains paramètres importants, dont le kilométrage, l’âge, l’état général, le niveau d’équipement et le prix. À propos de kilométrage, quel est le critère de choix pour un véhicule de deuxième main ?

Pour faire une bonne affaire lors de l’achat d’une voiture d’occasion, il faut tenir compte de certains paramètres importants, dont le kilométrage, l’âge, l’état général, le niveau d’équipement et le prix. À propos de kilométrage, quel est le critère de choix pour un véhicule de deuxième main ?

 

Les bases de calcul revues à la baisse

Les bases de calcul diffèrent en fonction du carburant utilisé. Elles sont de 15.000 km/an pour un véhicule à essence et 25.000 km/an pour une voiture diesel. Cependant, pour accroître la compétitivité sur le marché de l’occasion, ce kilométrage moyen parcouru en un an a été baissé depuis quelques années. Il est actuellement de 12.000 km pour les essences et de 18.000 km pour les diesels. Grâce à cette diminution des bases de calcul, de nombreuses voitures de moins de 3 ans sont proposées à la vente à un prix supérieur à la cote de leur modèle, compte tenu de la dépréciation de leur valeur au fil des années. À titre de rappel, la décote par rapport au prix du neuf est de 25 à 30 % la première année de mise en circulation du véhicule et de 10 % par an au cours des années suivantes.

 

Les paramètres à prendre en compte

Pour définir le kilométrage maximum lors de l’achat, vous devez considérer deux paramètres : le nombre de kilomètres que vous parcourez en moyenne sur une année et la période durant laquelle vous envisagez de conserver le véhicule de seconde main. Vous mettez ensuite en rapport avec la durée de vie de l’automobile qui peut actuellement aller au-delà de 12 ans. Les voitures d’aujourd’hui, notamment les petites cylindrées, ont un énorme potentiel et peuvent afficher 180 000 km au compteur sans panne majeure ni gros problème d’entretien.

 

Et pour un kilométrage de plus de 200.000 km ?

Nombreux sont les acheteurs qui se détournent d’emblée des voitures ayant un kilométrage dépassant la barre fatidique des 200 000 km. Selon certaines idées reçues, un véhicule ayant roulé au-delà de ce kilométrage se trouve en fin de vie. Toutefois, ceux qui ne disposent que d’un petit budget peuvent réaliser une bonne affaire en acquérant une auto qui a déjà beaucoup roulé à condition d’être prudent et d’étudier plusieurs paramètres.

Grâce à l’évolution de la technologie, la durée de vie des véhicules diesel s’est beaucoup rapprochée de celle des voitures à essence. Pour faire face à l’engouement des automobilistes pour les moteurs diesel, les ingénieurs ont développé des blocs-moteurs de plus en plus performants. Certains affichent 2.0 de cylindrée, dégageant une puissance de 150 à 175 ch.

 

L’entretien détient aussi toute son importance pour une voiture ayant roulé au-delà de 200 000 km. Un véhicule régulièrement entretenu peut passer ce cap sans trop de soucis, quelle que soit sa marque. Le choix d’une telle voiture d’occasion implique toutefois des dépenses pour maintenir son état. En effet, même si la carrosserie et le bloc moteur paraissent encore en forme, vous devez prévoir le remplacement de certains organes périphériques au cas où le précédent propriétaire ne l’aurait pas fait auparavant. Pensez à vérifier l’état de l’embrayage, des amortisseurs, du catalyseur, du turbo, de l’alternateur, autrement les réparations pourraient s’avérer onéreuses. Au final, vous ne ferez pas toujours une bonne affaire lors de l’achat du véhicule de deuxième main.