Vente de voiture en ligne : comment éviter les arnaques ?

Vente de voiture en ligne : comment éviter les arnaques ?

Avec le web, les possibilités de mettre au point des arnaques se sont considérablement développées. En effet, le nombre d’escroqueries concernant l’achat ou la vente de voiture en ligne a beaucoup augmenté ces dernières années. Quelles sont les arnaques  

Avec le web, les possibilités de mettre au point des arnaques se sont considérablement développées. En effet, le nombre d’escroqueries concernant l’achat ou la vente de voiture en ligne a beaucoup augmenté ces dernières années. Quelles sont les arnaques les plus fréquentes ? Comment pouvez-vous y faire face ?

Les faux moyens de paiement

Il existe de nombreux moyens de truquer le versement d’une somme d’argent : faux chèques, chèques en bois, chèques volés, virements illégaux… Si vous acceptez un chèque, surtout en provenance de l’étranger, prenez garde. Votre banque peut très bien l’autoriser dans un premier temps et vous remettre le montant. Seulement, quelques jours, voire semaines plus tard, elle peut le rejeter (fausse banque, insolvabilité de l’acheteur…). L’argent versé vous est alors retiré.

Privilégiez si possible le paiement par chèque émis par une banque de Belgique et dont le montant est certifié. L’argent liquide reste l’option la plus sure, mais contrôlez tout de même qu’ils ne s’agissent pas de faux billets.

Un paiement incomplet ou trop élevé

Une technique de fraude courante consiste à ce que « l’acheteur » vous verse une somme plus élevée que le montant initialement prévu pour une raison quelconque. Il vous demande ensuite de rembourser la différence par Western Union. Sauf que le chèque s’avère par la suite sans provision. Vous ne recevez donc pas l’argent de votre vente en plus d’avoir perdu le montant transféré.

Ne remettez pas votre véhicule tant que vous n’avez pas reçu le montant total de votre transaction.

Attention à vos documents de véhicule

Dans certains cas, l’escroc se fait passer pour un acheteur méfiant. Pour prouver votre bonne foi, il vous demande une copie de vos documents (certificat d’immatriculation, carnet d’entretien…). Ne le faites pas. Cette copie pourrait être utilisée afin d’arnaquer d’autres victimes.

Si l’acheteur a réellement besoin d’informations, transmettez uniquement le strict nécessaire par mail ou oralement.

Les sites fantômes

Certains sites fictifs proposent aux vendeurs de voitures d’occasion de se charger de leur trouver un acheteur. Cependant, pour obtenir les coordonnées de ces potentiels acheteurs, ils vous demandent de débourser une certaine somme d’argent.

Avant de faire confiance à ce genre de site, vérifiez la localisation de l’entreprise. Si elle est située à l’étranger, méfiez-vous.

Comment se protéger des arnaques pour la vente de sa voiture en ligne ?

Certains indices peuvent vous permettre de reconnaître un faux acheteur :

  • Il ne demande pas à voir votre voiture avant de l’acheter

  • Il ne souhaite pas vous rencontrer avant la transaction

  • Il propose un chèque ou un virement provenant de l’étranger

Cependant, ces indications ne vous suffiront pas à éviter toutes formes d’arnaque, les escrocs devenant de plus en plus originaux. Afin de vous épargner ces sources de stress, nous vous proposons de nous charger de la vente de votre voiture en ligne vers des professionnels en toute confiance. Simple et rapide, nous vous garantissons une méthode de vente en toute légalité.

Vous avez une question ? N’hésitez pas à nous contacter pour recevoir de plus amples informations.